UEFA Europa Conference League : tout n'est pas perdu
Yann Mabella, Yannis Tafer, Jérome Simon & Mario Pokar

UEFA Europa Conference League : tout n'est pas perdu

Dans une journée festive, synonyme de première participation d'un club luxembourgeois à la toute nouvelle UEFA Europa Conference League, le Racing FC Union Lëtzebuerg s'est incliné au stade Josy Barthel face aux solides islandais de Breidablik Kopavogur (2-3). La règle des buts comptant "double" à l'extérieur étant supprimée depuis le début de la saison en coupes européennes, rien n'est encore joué avant le match retour, jeudi prochain en Islande.

Tout avait plutôt bien commencé. Privés de ballon en début de match par des Islandais joueurs, les hommes de Jeff Saibene s'offraient l'ouverture du score grâce à Yann Mabella au quart d'heure de jeu (15e). Disposés en 4-3-3 avec un trio Jérome Simon, Mario Pokar et Dwayn Holter, les joueurs de la capitale doublaient la mise sur une accélération rageuse de Yann Mabella, encore lui, côté gauche (34e). Mais les Islandais ne s'en laissaient pas compter et revenaient au score dans la foulée, par le biais de Gisli Eyjolfsson (36e), brisant ainsi quelque peu l'élan du Racing. 

En deuxième période, Breidablik maintenait la pression et égalisait à l'heure de jeu sur une frappe de Thomas Mikkelsen, qui ne laissait aucune chance à Romain Ruffier (65e). Les coéquipiers de Mana Dembélé pliaient mais ne rompaient pas malgré la blessure de Dwayn Holter (remplacé par Kévin Nakache). Les changements successifs (Ikene, Mersch, Bouché pour Simon, Hennetier et Tafer) ne permettaient au Racing de passer devant malgré une grosse occasion du duo Mabella-Dembélé. Pis, ce sont les Islandais d'Oskar Hrafn Thorvaldsson qui cruicifiaient les locaux à deux minutes du coup de sifflet final par l'intermédiaire de Damir Muminovic (2-3, 88e). 

Cette défaite 3-2 ne condamne pas pour autant les hommes de Jeff Saibene. La semaine prochaine, une victoire par un but d'écart, quel que soit le format, emmènera les équipes en prolongations. Et ce, depuis la fin de la règle des buts comptant "double" à l'extérieur. Une victoire et rien d'autre pour espérer voir le tour suivant.