Bilan mi-saison - Épisode 4 : le pôle féminin

Bilan mi-saison - Épisode 4 : le pôle féminin

Les fêtes de fin d’années ont sonné la fin de la phase aller des championnats jeunes au Luxembourg. Une première phase très satisfaisante pour notre Académie, soulignée par de nombreuses places d’honneur obtenues selon les catégories. C’est le moment de faire un premier bilan de mi-saison dans les catégories jeunes. Quatrième et dernier épisode avec la responsable du pôle féminin, Pia Juchem. 

 

U19 : « Je suis très satisfaite de l’intégration des nouvelles joueuses et du nouvel entraîneur en charge de cette catégorie : Antonio Borruso, explique Pia Juchem, responsable du pôle féminin. Les premiers pas n’ont pas été évidents pour lui, les filles ont dû faire face à un autre style de management et, de plus, le groupe est rarement au complet puisqu’un tiers s’entraîne à la Fédération et un autre tiers avec le groupe séniors Dames. Mais depuis quelques temps, Antonio a su trouver la bonne formule, et une bonne cohésion dans le groupe. Elles ont ainsi obtenu de bons résultats depuis le mois de novembre. De plus, nous pouvons nous targuer d’avoir trois Cadettes qui font régulièrement des apparitions dans le groupe des Dames, Sara Armansdottir, Aoibhe Moran et Joy Jung. Cela prouve que d’intégrer ce groupe n’est pas inaccessible et cela montre l’exemple à suivre pour la jeune génération. »

 

U15 : « Ce fut une belle première partie de saison puisque les Jeunes Filles ont fini 2e de la première division avec une équipe très jeune, composée majoritairement de première année. Elisabeth Thill et moi ne nous attendions pas à pareille performance et hormis une défaite contre Mamer, qui était physiquement plus fort que nous, nous avons fait une superbe première partie de saison. Nous avons un bel avenir devant nous. »

 

U11 : « Il n’y a pas de compétition dans cette catégorie donc nous essayons de faire naître la passion du football chez elles chaque semaine. Nous sommes heureuses de constater que nous avons de plus en plus de filles veulent s’inscrire pour faire du football, qui plus est dans notre club. C’est que nous sommes sur le bon chemin. »