Bilan mi-saison - Épisode 3 : l'école de foot

Bilan mi-saison - Épisode 3 : l'école de foot

Les fêtes de fin d’années ont sonné la fin de la phase aller des championnats jeunes au Luxembourg. Une première phase très satisfaisante pour notre Académie, soulignée par de nombreuses places d’honneur obtenues selon les catégories. C’est le moment de faire un premier bilan de mi-saison dans les catégories jeunes. Troisième épisode avec le responsable de l’école de foot, Maxime Le Corguillé. 

 

« Je suis pleinement satisfait de la première partie de saison, à différents égards, explique Maxime Le Corguillé, responsable de l’école de foot de l’Académie du Racing. Nous avons connu une augmentation substantielle du nombre d’enfants inscrits, entre 20 et 30 % par rapport à la saison passée, et c’est forcément positif comme un club comme le nôtre même s’il a fallu s’adapter en termes d’organisation des séances. C’est un vrai plaisir de compter autant d’enfants à l’école de foot surtout après une année aussi difficile que celle que l’on a vécue l’an passé et l’arrêt des compétitions. Nous sommes heureux de constater que la réputation de l’Académie du Racing est grandissante et nous avons d’excellents retours des parents qui soulignent la rigueur, l’exigence des entraîneurs et la qualité des séances. Cette saison, nous pouvons souligner l’apport de nos nouveaux coachs, Ersin Demircan, Jaouad Roukiba et Sébastien Nicolini, qui se sont vite adaptés, nous ont apporté leur style tout en respectant la philosophie du club. Jaouad, qui s’occupe des U8, a dû faire face à un changement de règlement (la catégorie est passée de 7 à 5 joueurs), Ersin, qui gère les U11 inter-générationnels, a fait preuve d’une grosse adaptabilité et travaille très bien avec Frédéric Delgado, Domenico Milillo et Ludovic Delepine, et Sébastien, qui est un papa qui a décidé de passer le cap et de venir nous donner un coup de main précieux, nous apporte son aide avec les Bambinis et est l’adjoint de Cédric Pierotti avec les U9, le remplaçant brillamment durant les quelques semaines d’absence de Cédric. Nous restons dans l’objectif de challenger nos jeunes et de les faire progresser, tout en communiquant régulièrement avec la Fédération pour équilibrer les matchs de compétition, et ainsi éviter les scores parfois fleuves, qui ne sont ni une bonne chose pour nous, ni pour les adversaires. Il faut que l’on mette les enfants dans l’environnement le plus favorable possible pour leur progression. »