Amical : Le Racing en rodage face à Schiltigheim (N2)

Amical : Le Racing en rodage face à Schiltigheim (N2)

Pour son deuxième match de préparation, les joueurs du Racing FC affrontaient les Alsaciens de Schiltigheim, pensionnaires de Nationale 2, le quatrième échelon national en France. Pour l'occasion, Régis Brouard alignait un onze de départ disposé en 4-3-3 avec notamment un trio d'attaque composé de Dembélé, Mabella et Mmaee. Prévu au départ sur deux périodes d'une heure, le match a finalement duré 90 minutes en raison de la forte chaleur qui pesait sur les installations du CS Blénod-lès-Pont-à-Mousson, lieu de villégiature du stage du Racing cette semaine. 

Il n'a pas fallu beaucoup de temps aux Schilikois pour rentrer dans le match. Dès la première minute de jeu, Kévin Pham Ba débordait côté droit et effectuait un centre millimétré que reprenait victorieusement Loïc Socka Bongue de la tête (0-1, 1re). Les hommes de Régis Brouard reprenaient peu à peu leur souffle et s'offraient une première réaction, par l'intermédiaire de Jack Mmaee, qui trouvait le poteau sur une frappe du gauche, laissant pantois Schneider, le portier alsacien (23e). Malgré l'insistance des Ciel et Blanc, notamment par Mana Dembélé et Yann Mabella (25e, 27e), c'est pourtant leur hôte du jour qui doublait la mise sur une action copiée-collée de l'ouverture du score, cette fois côté gauche. Socka Bongue s'offrait un doublé, cette fois servi par Thomas Maisonnette (0-2, 29e). 

Les coéquipiers du capitaine du jour, Romain Ruffier, ne se laissaient pas abattre par ce coup du sort et revenaient même au score grâce à un centre-tir de Thomas Birk qui finissait brillamment sa course dans le petit filet gauche du portier du SCS (1-2, 37e). Le but avait pour effet de galvaniser les troupes du Racing : Yann Mabella servi par Birk (39e), puis Dembélé par Jérôme Simon (40e) ne trouvaient pas le cadre malgré des situations intéressantes, avant que Mana Dembélé n'ait par deux fois une possibilité d'égaliser (41e, 44e), en vain. L'arbitre mettait fin aux débats de la première période (1-2). 

Au retour des vestiaires (ou plutôt du bord de terrain, précautions sanitaires obligent), seul Marc Pleimling remplaçait Ruffier dans les buts côté Racing, alors que onze nouveaux joueurs alsaciens prenaient place sur le terrain. Une deuxième mi-temps, plus rythmée par les changements côté Racing (Hennetier, Mersch, Popovic, Ikene, Tinelli, Bouché et Bentebbal pénétraient sur la pelouse à la 61e) que par les actions tranchantes. La grande vague de changement avait pour incidence de voir les Alsaciens prendre le large au score (1-3, 62e). Le Racing tentait alors de raccrocher, via Bouché sur une reprise de volée (67e) ou encore par l'intermédiaire de Tinelli (72e). Junior Alves et Glodi Zingha entraient à leur tour sur le terrain, à la place des deux derniers joueurs présents depuis le coup d'envoi, Pit Simon et Amdy Konté. Un poteau de Mabella (85e), de retour sur le pré, précédait la réduction du score d'Hadi Bentebbal, après une percée personnelle et un tir fuyant qui terminait dans le coin du gardien alsacien (2-3, 89e). Le match se finissait sur une mauvaise note avec la blessure impressionnante de Genghini côté Schiltigheim (90e) qui saignait abondamment à l'oreille gauche après un choc involontaire. 

Prochain RV dimanche, au stade Camille Polfer, face à l'Union Titus Pétange, à 17h, pour le troisième match de préparation du Racing. 

Racing FC Union Luxembourg - SC Schiltigheim : 2-3
Buts : Birk (37e), Bentebbal (89e)
Avertissements : Mabella (57e), Bentebbal (80e).
Racing FCUL : Ruffier (Pleimling, 45e) - Nyssen (Hennetier, 61e), P. Simon (Alves, 76e), Konté (Zingha, 76e), Birk (Popovic, 61e) - Humbert (Ikene, 61e), J. Simon (Tinelli, 61e), Nakache (Bentebbal, 61e) - Mabella (Mersch, 61e), Dembélé (Bouché, 61e), Mmaee (Mabella, 76e) - Entr. : Régis Brouard